Passer au contenu

Var, Jour 4 : le marché de Sanary-sur-Mer

Quand j’ai décidé de diviser le récit de nos vacances dans l’Ouest Var en six articles, j’ai très clairement sur-estimé ma capacité à aller à l’essentiel.

Le programme du jour 4 étant un peu chargé, j’ai décidé de le subdiviser, lui aussi, en plusieurs parties pour en faciliter la lecture. (Ça aurait été interminable, jamais t’en serais venu à bout.)

Aujourd’hui, je t’emmène au marché de Sanary-Sur-Mer !

Marché de Sanary-sur-Mer

Si tu as manqué les jours précédents, voici un petit recap du début du programme :

Le marché de Sanary-sur-Mer, le plus beau marché de France

Ce marché, c’est bien simple, tout le monde t’en parle. Depuis qu’il a été élu le plus beau marché de France en 2018 sur TF1, il est devenu « the place to be à Sanary » le mercredi matin.

Ce grand marché forain a lieu tous les mercredis, le long du boulevard Estienne d’Orves et du Quai Charles de Gaulle et se poursuit jusqu’à la place de La Tour.

Ça peut t’intéresser de savoir qu’une version réduite du marché (uniquement alimentaire) se tient, tous les autres jours de la semaine, au même endroit.

Marché de Sanary-sur-Mer

Nous les marchés, on s’en méfie un peu.

Papillonner dans les allées chargées de produits locaux bien frais et échanger avec les commerçants qui ont toujours une bonne anecdote à placer, oui.

Piétiner sous le soleil, dans les allées saturées de monde, entrapercevoir un melon et abandonner, non.

Compte tenu de la popularité du lieu, on redoutait le deuxième scenario…

D’autant que les récents commentaires sur Tripadvisor nous alertait sur le monde, la chaleur et l’impossibilité de se garer à proximité de ce marché « à éviter en période estivale » et que l’on prend des heures à parcourir. Tu saupoudres ça d’un peu de contexte COVID-19 et tu te demandes juste pourquoi tu irais t’infliger ça.

Marché de Sanary-sur-Mer

Mais, on avait (surtout moi) très envie de se promener dans un de ces marchés provençaux où s’incarne vraiment l’identité de la région PACA. Et quitte à le faire, autant qu’il s’agisse du plus beau, non ? #cestunequestionrhetorique

Il nous fallait un plan, une finauderie, un stratagème !

Je vais t’épargner un insoutenable suspense : il fallait juste se lever tôt.

Arriver et repartir avant que ça ne tourne mal.

C’est pour ça qu’à 7h45 pétante, nous étions déjà en train de nous garer au parking des Picotières à moitié vide, à deux pas du marché.

La première préoccupation venait d’être surmontée avec brio !

Nous nous félicitions encore de notre performance en débutant notre progression à travers les allées dégagées du marché encore peu animé. Les commerçants terminaient la mise en place de leur stand. Les lieux n’étaient pas désert, mais on slalomait sans difficulté entre les premiers visiteurs et l’air marin était bien frais.

Le marché n’est pas si grand (surtout quand on peut y circuler à vitesse normale). On en a fait une fois et demi le tour en une grosse demi heure (achats et pauses photo inclus). Il reste néanmoins bien fourni. Le poisson des étals, on l’a vu être déchargé des bateaux de pêche le matin même. Et à moins qu’il ne s’agisse d’une honteuse mise en scène (ce dont je doute fort), on peut s’attendre à ce qu’il soit frais.

Marché de Sanary-sur-Mer

Est-ce que l’expérience est un peu survendue ? Probablement, un peu.

Est-ce qu’on a apprécié la promenade ? Absolument. Et c’est le plus important après tout !

Résultat à 8h40, on était déjà tranquillement attablés à la terrasse d’un café. Le sentiment du travail accompli dessinait, malgré nous, de larges sourires satisfaits sur nos visages.

C’est là que j’ai retrouvé le plaisir de mordre dans un VRAI pain au chocolat. Depuis qu’on habite à Bruxelles, j’avais fini par penser que je n’aimais plus ça. Non parce que les « couques au chocolat » en Belgique, c’est vraiment, vraiment pas la même.

Marché de Sanary-sur-Mer
Marché de Sanary-sur-Mer

Quand on a récupéré la voiture aux alentours de 9h, le parking était déjà plein et notre place a été immédiatement occupée. Cette petite heure fait vraiment la différence. On a payé 2€ pour environ 1heure de stationnement.

Voilà, si tu veux profiter du marché de Sanary dans les meilleures conditions, échapper à la crise de nerfs et t’épargner la rédaction d’une verbiageuse diatribe sur Tripadvisor, lève toi de bonne heure. C’pas compliqué !

Voilà pour notre marché de Sanary à nous ! Du coup, tu l’auras compris, c’était parfait ! Je te retrouve bientôt pour la suite ! On fera un petit crochet à la Chapelle Notre-Dame de Pépiole.

Des bisous !

Laisser un commentaire