Passer au contenu

Var, jour 4 : la chapelle Notre-Dame de Pépiole

La chapelle Notre-Dame de Pépiole à Six-Fours-les-Plages

Il n’est pas encore 11h lorsque nous nous garons sur le petit parking destiné aux visiteurs. La végétation est partout. Ça commence bien.

La visite de cette ancienne chapelle pré-romane datant probablement de l’époque Carolingienne nous avait été conseillée à notre arrivée sur Six-Fours.

Elle serait la plus vielle chapelle d’Europe. Son architecture à trois nefs juxtaposées et trois absides (extrémités en demi cercle d’une église) rappelle les chapelle syriennes et chypriotes de l’époque de Cassien (venu dOrient, il fondera le monastère St Victor à Marseille vers 414).

La chapelle Notre-Dame de Pépiole

Elle se visite librement et gratuitement tous les jours entre 15h et 18h.

À 11h, l’intérieur n’était pas accessible, mais nous avons pu profiter du jardin en toute tranquillité.

Les édifices religieux possèdent souvent une architecture étonnante et c’est toujours avec beaucoup d’émerveillement que je les découvre.

Aujourd’hui, on n’est pas sur le Taj Mahal, le temple d’Angkor Wat ou la Basilique Saint-Pierre, mais je crois que cette petite chapelle mérite que l’on s’y attarde quelques instants.

Le chemin qui mène au bâtiment traverse un beau jardin provençal peuplé d’oliviers. Le lieu est apaisant et bien entretenu. Les cyprès apportent une touche d’élégance et de légèreté au paysage.

La chapelle Notre-Dame de Pépiole

L’endroit est désert lorsque nous arrivons. Le chant des cigales est assourdissant et c’est avec la précaution de ceux qui craignent de déranger que nous progressons en direction de l’édifice.

La chapelle Notre-Dame de Pépiole

Si tu passes à Six-Fours n’hésite pas à faire un petit crochet par ce lieu très apaisant et chargé d’histoire.

À très vite pour la suite de nos découvertes dans l’Ouest Var !

Laisser un commentaire