Passer au contenu

Var, jour 4 : La Cadière-d’Azur

Il nous restait encore un peu d’énergie* à consacrer à cette quatrième journée déjà bien chargée, alors on s’est trouvé un petit spot de balade, pas trop ambitieux : La Cadière-d’Azur.

(*Non c’est pas vrai, j’étais raide morte. Mais je ne pouvais décemment pas aller me coucher à 16h. Même en vacances. Y’a des limites.)



La Cadière-d'Azur

Ce petit village typique de la Provence est perché sur une colline faisant face au Castellet (qui n’est pas du tout visible à droite de la photo ci-après). #sijamaistutedemandais

J’avais le choix entre un beau cadrage ou Le Castellet. Et j’ai tranché.

Et puis comme ça, je ne te révèle pas toute la beauté qu’offre ce point de vue. Tu auras l’occasion de le découvrir sur place et ça vaut son pesant de navettes !

La Cadière-d'Azur

Ce que j’ai le plus apprécié à La Cadière-d’Azur :

  • Sa petite place du village sur deux niveaux entourée de commerces, de bars et de restaurants ;
  • Ses ruelles désertes et incroyablement photogéniques.
La Cadière-d'Azur
La Cadière-d'Azur
Sur la place Jean Jaurès, on peut apercevoir la devanture du célèbre « Cercle des Travailleurs ».

« C’est à La Cadière d’Azur, que l’on a découvert les nappes de charriages à l’origine de la théorie de la dérive des continents. »

http://villagesdecaractereduvar.fr/

Si tu es friand des petites anecdotes éclairantes pendant tes visites, tu peux compter sur la présence de QR codes disséminés un peu partout dans les rues. Ils te permettent d’en savoir un petit peu plus sur une maison en apparence ordinaire ou sur ce qui se cache derrière le nom de certaines rues.

On y apprend, par exemple, que la Rue de la Colle qui, personnellement, m’évoque juste un bâton de colle, est un mot qui signifierait colline en Provençal. Et, cette rue permettait autrefois l’accès aux hauteurs du village.

Ce qui fait sens.

Donc voilà, ça va pas révolutionner ton niveau de culture générale, mais c’est divertissant de le savoir.

Après quelques recherches, je crois bien que les QR codes renvoient vers les pages de ce site. Il recense une foule d’informations sur les activités à faire dans la région. C’est très dense, mais si t’as le courage d’y mettre le nez ça a l’air vraiment complet !

La Cadière-d'Azur

La balade s’est terminée sur la place principale du village, à la terrasse d’un café, à déguster un petit jus de fruit à l’ombre des arbres.

J’aurais tendance à penser avoir préféré le village du Castellet. Je l’ai trouvé plus vivant avec davantage de restaurants et de petites boutiques.

Mais en réalité, il règne dans ces deux villages des atmosphères assez différentes. Et si tu cherches vraiment à te couper de la foule en profitant du charme d’un petit village typique de la région, tu y trouveras probablement davantage ton compte à La Cadière-d’Azur.

Et photographiquement parlant, c’était quand même bien agréable de n’avoir personne dans les rues !

Voilà pour aujourd’hui ! Cette quatrième journée se termine ENFIN.

Après trois articles, je n’en voyais plus le bout. Et encore, je n’ai sélectionné que l’essentiel !

Oui, je t’ai épargné les courses à Carrefour, l’achat du parasol chez Decathlon, le déjeuner sur la plage des Sablettes à Sanary-sur-mer… Eh ouais, je sais qu’on dirait pas comme ça, mais je te raconte pas tout !

La prochaine fois, je t’emmène au Lavandou pour un peu de farniente à la plage. Ce sera également l’occasion de visiter Bormes-les-Mimosas, parce qu’on ne se lasse jamais de visiter les petits villages de la Provence (et leurs merveilleux glaciers artisanaux !

Des bisous !

Laisser un commentaire