Passer au contenu

À la découverte de l’abbaye de Villers

Si tu lis ces lignes, c’est probablement parce que tu te demandes (comme je l’ai fait avant toi) si ça vaut vraiment le coup de se déplacer jusqu’à Villers-la-Ville pour aller contempler les ruines d’une vielle abbaye cistercienne plantée au milieu d’un bois.

Le fait de savoir qu’il s’agissait d’un Pôle Culturel classé Patrimoine exceptionnel de Wallonie ne me disait pas grand chose sur l’intérêt qu’il susciterait chez moi. Et pour l’aspect historique et éducatif, soyons honnêtes, un petit coup de Google suffit.

En réalité, je doute que je l’aurais si vite considéré si on ne me l’avait pas si vivement recommandé.

Alors aujourd’hui, je te raconte cette promenade insolite à travers les ruines d’une abbaye qui célèbre à sa manière l’architecture et invite à une petite réflexion sur le temps, l’histoire et la disparition de ce qui nous semble parfois être d’une solidité inébranlable.

Abbaye de Villers

Informations pratiques

Le site est très accessible (si tu es véhiculé). Il est situé à une très grosse demi-heure (maximum 45mn) en voiture de Bruxelles, Mons, Charleroi et Namur. À l’arrivée, un parking est disponible avenue Georges Speeckaert en face de l’entrée du centre du visiteur que nous avions emprunté lors de notre visite en septembre 2019.

Aujourd’hui, compte tenu du contexte sanitaire, les espaces ont été réorganisés et l’entrée se fait désormais via l’ancien accueil. Tu trouveras le détail des horaires et des tarifs sur la page du site qui semble régulièrement mis à jour.

Nous y sommes allés, complètement par hasard, au cours des Journées du Patrimoine en Wallonie. L’entrée était donc gratuite ce jour là !


Un (tout petit) peu d’histoire…

Je te la fais courte et simplifiée. Cette abbaye a été construite au 12ème siècle, bichonnée pendant 650 ans, pillée, partiellement démembrée et vendue.

À la fin du 18ème siècle, la période romantique lui permet de reconquérir l’intérêt du public, elle deviendra un lieu touristique avant de devenir ce qu’elle est aujourd’hui : un Pôle Culturel classé qui organise de nombreux événements (parcours ludiques, expositions, festival, théâtre, chasse au trésor, ateliers de méditation…).

Tout le monde est bienvenue à l’abbaye de Villers. Que tu souhaites organiser une team building avec ton entreprise, réaliser une sortie éducative avec ta classe, fêter l’anniversaire de ta cousine ou shooter tes photos de mariage, ils sont plutôt flexibles.

La contrepartie, c’est qu’il peut parfois y avoir des éléments dans le décor qui contrastent avec l’authenticité des lieux (estrade, câbles, sono, enceintes…). Renseigne-toi simplement sur les animations prévues si tu souhaites les éviter.

Abbaye de Villers

Une exploration contemplative

Pas de portes, pas de fenêtres. Rien n’entrave le cheminement. La lumière et le regard pénètrent la succession des espaces à travers l’ouverture des parois ravagées. Les dimensions sont vertigineuses, tout particulièrement lorsque l’on avance au milieu des arcades gothiques de l’abbatiale, le regard tourné vers les voutes, qui nous livrent le secret des forces qui les soutiennent.

Abbaye de Villers

On s’arrête un instant dans le choeur en essayant d’imaginer à quoi tout ça pouvait bien ressembler avant.

Tout est très calme. Seul le bruissement du chemin sablonneux sous nos pas accompagne notre itinéraire à travers les différents espaces.

Cette carcasse de pierre dégage une beauté aussi inexplicable que fascinante. Et je me demande ce que j’y vois pour trouver ça beau.


Les jardins et les vignes de l’abbaye de Villers

Cinq jardins sont à découvrir au cours de la visite. Ils présentent différentes variétés de plantes médicinales, culinaires et ornementales. Le jardin des senteurs propose, en plus, un sentier méditatif parsemé de citations et d’exercices de méditation.

En poussant la promenade à l’est de l’abbaye, de l’autre coté du chemin de fer, un triple escalier de pierre mène à un point de vue sur le site et les vignes de l’Abbaye.

Le vin qui y est produit (selon des principes issus de la permaculture et de l’agriculture biologique) n’est pas commercialisé, mais il est possible de le déguster au cours de la visite du vignoble.

Si ça t’intérresse, tu trouveras plus d’informations sur l’organisation des visites et événements sur le site internet de Villers la Vigne.


La bière de l’abbaye de Villers

Après le vin, une autre tradition cistercienne a été restaurée dans la pure tradition de l’abbaye : la bière !

Depuis quelques années, quatre bières bio artisanales sont brassées dans la micro-brasserie de l’abbaye. Il est possible d’en acheter sur place.


Bilan de la visite

Je crois qu’il serait difficile de ne pas se sentir un tant soit peu bousculé par ce site victime de l’action cumulée du temps et des événements. Et même si l’aspect historique, culturel ou gustatif n’intéresse pas, déambuler simplement à travers ces vestiges pousse à la rêverie et à une certaine introspection.

L’abbaye de Villers est vraiment un lieu qui ne laisse pas indifférent. Et pour répondre à la question initiale, je crois qu’elle mérite vraiment que l’on s’y rende et que l’on s’y attarde.

Voilà pour mon tour de l’abbaye de Villers ! J’espère sincèrement que cet article te sera utile dans tes préparatifs de visite !

À bientôt !

Laisser un commentaire